Carnet de Bord, Défi, Régime, Sport

La course à la papillote

Je me suis réveillée ce matin à 8h. Je ne sais pas ce à quoi pense mon cerveau en ce moment, mais il semble avoir envie que je me lève tôt (alors que je ne me couche pas plus tôt) (il doit faire sa crise d’ado tardive, que voulez-vous). Bon, ben, au boulot !

C'était une belle matinée
C’était une belle matinée
D'un peu plus haut
D’un peu plus haut

Parce que oui, cette séance a été pleinement satisfaisante (= je me suis éclatée). D’une part, 4km (wheee !) à 7km/h (re-wheeeee !) en incluant 4 pentes (MEGA-WHEEEEE!). 

J’ai monté celle-ci deux fois :

Elle m'a donné du mal, celle-ci !
Elle m’a donné du mal, celle-ci !

Elle n’a pas l’air folle, mais je vous prie de me croire : elle est sacrément pentue même si courte ! J’y suis allée confiante, et ai terminé chaque fois en attaquant sur la plante des pieds histoire d’avancer… Je suis bien contente. J’ai aussi entamé ma pente, vous savez ?

LA PENTE
LA PENTE

Je vous avais posté cette photo, il y a quelques temps. C’est mon défi pour la fin d’année : aller jusqu’en haut de cette côte EN COURANT. Ce matin, première tentative : jusqu’au deuxième arbre. Deuxième tentative, je suis allée à peu près au même endroit que le type qui court sur la photo. Croyez-moi c’est pas de la tarte mais je suis plutôt confiante pour la fin d’année. Je me suis sentie si bien en rentrant ! Pleine d’énergie, j’ai joué les tornades dans l’appartement, tout rangé, préparé le déjeuner :

Papillote !
Papillote !

Lieu noir en papillotes et courgette, carotte, tomates cerises, citron, ail, herbes de provence. C’était délicieux, sans trop d’arêtes (j’adore le lieu noir/colin pour ça). Cet après-midi c’est lecture et vieux James Bond. On se détend 🙂

 

Publicités
Carnet de Bord, Régime

Les variétés du lundi

Ce matin, je me suis réveillée épuisée malgré une bonne nuit de sommeil. Une seule solution : un petit-déjeuner qui déchire !

Ben, voilà :

On oublie le blues du lundi

English-muffins, beurre salé, nocciolata, café noir, jus d’orange. J’ai pris mon petit-déjeuner à 7h30, pas eu faim avant 12h30, et encore.

Nocciolata, douceur matinale

Ce midi, bon, la flemme (ça arrive). Pâtes de la boulangerie, pain au raisin. Mais ce soir, je suis passée à la poissonnerie en rentrant (ce qui ne m’arrive absolument jamais, je ne sais pas ce qui m’a pris). Mais voilà le résultat :

Pavé de saumon, légumes poêlés

Pavé de saumon, champignons de Paris, poireau, choux de Bruxelles.

Et en dessert, on se fait plaisir :

Sweet !

Fromage blanc, une belle lichette de Nocciolata et quatre carrés de chocolat ! Une journée classique, malgré l’écart de ce midi.