Carnet de Bord, Recettes

Fils rouges

J’essaye d’avoir des fils rouges, dans ma vie en général. Si j’aime les sorties de route, j’aime mes routines d’un amour pur et inconditionnel. Je suppose que tout le monde a besoin de repères.

Dans mon cas, je me sens vite perdue et stressée si je n’ai pas mes moments de routine pour m’y retrouver (c’est un peu bizarre et on dirait que je suis zinzin, dit comme ça)(peut-être bien que je suis zinzin). Le problème c’est que j’ai déménagé récemment. Pour la bonne cause, en me rapprochant de mon travail – et de Paris donc, et j’en suis ravie, on se fait bien à ce nouveau lieu ! Mais j’ai perdu toutes mes routines, et du coup je suis PAUMEE.

wth

Le truc positif c’est que paradoxalement… J’adore me faire des nouvelles routines. Parce que J’AIME LE CHANGEMENT DE ROUTINE.

Zinzin. 

Dans tous les cas, j’essaie d’intégrer mes vieux réflexes à mes nouvelles routines. Intégrer le sport (difficile en ce moment avec mes angines et autres virus à répétition mais j’y travaille), la préparation des repas… Rendue plus facile grâce à l’arrivée de la cuisine après 1 mois d’attente et de camping à base de micro-ondes, de livraison et de salades.

Préparation d'une soupe avec les 2 commis les plus mignons du monde environ
Préparation d’une soupe avec les 2 commis les plus mignons du monde environ

Et au passage une jolie soupe que j’ai préparée la semaine passée : soupe patate douce/coco/citron vert (j’ai chipé la recette chez la merveilleuse Edda).

Soupe de fin d'hiver
Soupe de fin d’hiver

Pour 2 : 1 grosse patate douce et 1 carotte épluchées, que l’on fait cuire gentiment dans 20 cl de lait de coco et autant de bouillon qu’il faut pour recouvrir largement tout ça. Quand les légumes sont tendres, mixer et assaisonner avec du sel, du poivre et le jus d’un citron vert. Et c’est franchement très bon, la soupe réconfort-type de quand on a eu une sale journée et qu’on a besoin de douceur.

Espérons que le prochain post sera dénué de tout virus, et causera un peu de sport. La bisette !

Publicités
Carnet de Bord, Découvertes, Régime

Vendredi ensoleillé à Paris

Enfin ! Un peu de soleil, un peu de ses rayons qui réchauffent à peine les couches supérieures de vêtements mais qui font du bien au coeur.

J’ai profité de ce temps magnifique pour chausser mes baskets les plus chics et me promener dans Paris, en m’arrêtant quasiment machinalement à Concorde, l’un de mes endroits préférés. Oui, c’est touristique, et oui, c’est plein de voitures et de pots d’échappement. Mais de là, on observe la tour Eiffel, l’assemblée nationale, les champs Elysées, le Crillon, Madeleine et au loin, le Louvre… Hop, aux tuileries, où j’ai croisé un drôle d’arbre, tout en bronze !

L'arbre des voyelles, de Penone
L’arbre des voyelles, de Penone

J’ai croisé un musée, aussi.

Musée de l'Orangerie
Musée de l’Orangerie

Je suis entrée bien sûr, d’autant qu’avec mes 25 ans passés, il me reste quelques mois seulement pour découvrir gratuitement les musées nationaux… J’y ai passé une petite demi-heure, découvert les tableaux du Douanier Rousseau (que je ne connaissais pas, je suis une inculte en termes d’art) et qui m’a mise drôlement mal à l’aise avec son sens des proportions, et les Nymphéas avant de me diriger vers un autre musée.

Musée des Arts Décoratifs
Musée des Arts Décoratifs

Et là, je flâne parmi les expos mode, textile, avant de pousser la porte de l’expo French touch dans la partie publicité du musée. Et c’était bien ! Un peu glauque, mais intéressante, avec un joli saut en arrière dans les années 90 (l’expo suit les liens entre les graphistes et la musique dans les années 90 et 2000).

Daft Punk
Daft Punk
IMG_20130329_152702
J’avais l’album Panini
Le clip de Stardust 'Music sounds better with you' tournait en boucle, j'ai lutté pour ne pas le regarder plus de deux fois d'affilée (Gondry)
Le clip de Stardust ‘Music sounds better with you’ tournait en boucle, j’ai lutté pour ne pas le regarder plus de deux fois d’affilée (Gondry)
Dans une autre salle, c'est Air qui est à l'honneur, avec 'Sexy Boy' en fond sonore
Dans une autre salle, c’est Air qui est à l’honneur, avec ‘Sexy Boy’ en fond sonore

Après avoir nourri mon coeur et ma nostalgie, je devais m’occuper de mon estomac, je suis rentrée !

Riz, crevettes, coco, curry
Riz, crevettes, coco, curry

Je me suis préparée un plat que j’adore (je pourrais mettre du lait de coco partout, et des crevettes aussi, allez). Des crevettes fraîches revenues à feu vif puis adoucies par le lait de coco et pas mal de curry en poudre, et du riz thai : un déjeuner plein de saveurs (depuis le temps que je le dis, que je dois aller en Thaïlande : et pas seulement pour les bouddhas couchés).