Bilan Hebdo, Régime

Eloge de la patience

La patience, c’est quand tu t’efforces de reprendre tes anciens réflexes depuis plus de deux semaines, et que tu ne vois aucune évolution sur la balance.

Je connais à peu près tous les mécanismes et obstacles des « régimes », donc pas d’affolement ni de découragement. L’eau, les hormones, le stress, etc. Tout ça peut influer, en plus parfois de quelques soucis, conscients ou non, de contrôle des portions, de grignotage-dont-on-se-dit-que-c’est-pas-si-grave, etc.

C’est frustrant, j’ai grogné en grimpant sur la balance, mais bon, j’en suis descendue et je suis allée préparer le petit-déjeuner, quoi. La pa-tience, je te dis. En attendant, je suis sur le chemin du *WEEK-END PARFAIT*.

angel

Sur le plan bouffe, hein. Pour le sport, on va attendre un peu (très grosse fatigue). Je te fais une petite liste :

  • Vendredi soir : soupe carotte-orange
  • Samedi matin : Tartines, jus, café
  • Samedi midi : sandwich fromage frais-sardine
  • Samedi soir : soupe carotte-coco
  • Dimanche matin : Tartines, jus, café (bis)
  • Dimanche midi : crevettes marinées citron vert coco & boulgour

Note que j’ai rentabilisé mes carottes, et que je me découvre une passion pour la soupe de carottes : c’est doux, c’est sucré, et on peut ajouter ce qu’on veut. Bref.

Le tout arrosé de fruits, de yahourts au soja et d’une ration de pain particulièrement raisonnable. Et AUCUN GRIGNOTAGE. Il me reste ce soir pour faire le grand chelem de la bouffe correct du week-end… Tu y crois ?

En attendant, entre hier au supermarché et ce matin au marché, j’ai fait le plein pour la semaine. Au programme : du panais, des brocolis, des CAROTTES, des pommes, une montagne de kiwis, des oranges, de la coco, des poireaux, du cabillaud, de la patate douce… Et j’ai acheté des fleurs pour fleurir mon appartement, ouiiii !

image

Bon, notez que mon appartement reste jamais très longtemps fleuri/feuillu : Jean-Jacques et Serge sont là pour s’assurer de tout saccager dans les 2 jours. Mais ce sont 2 jours de bien-être par semaine auxquels je ne renoncerai pas.

En fait je passe un week-end plutôt serein et reposant. Et ça fait du bien, après des semaines à courir partout/lutter contre la grippe. Et puis la lumière de bientôt-Mars qui rentre dans l’appartement et qui éclaire tout, y compris mes chats qui siestent, ça me rend positivement flagada. Paisible.

Allez, je te laisse avec une photo de Serge dans son spot préféré : mon bac à écharpes.

image

 

Publicités