Carnet de Bord, Régime

Coups de bols !

Aujourd’hui, je me terre, comme hier. Il pleut, le vent souffle, mais mon appartement bien chaud m’en protège ! Et comme je suis toujours malade, je n’irai pas courir aujourd’hui, je n’ai donc pas besoin de manger comme un jour normal.

Du coup, après une grasse matinée particulièrement bienvenue, j’ai pris une tisane au miel et une clémentine, avant de préparer ma soupe :

Soupe et croûtons

Soupe de carottes au gingembre et croûtons à l’ail (en fait, c’est de la baguette toastée et frottée à l’ail, miam !).

Croustillant

La soupe était bonne, mais je l’ai faite en petite quantité et du coup j’ai mal géré la densité de bouillon, du coup elle était très, très parfumée au bouillon et assez peu au gingembre. Je vous donnerai une recette quand j’aurai ajusté ça.

Et après le bol de soupe, le bol de fruits !

Vitamines

Raisin Red Globe, clémentine, pomme, kiwi. Contre toute attente, ça cale drôlement.

Dessert !

Maintenant, je vais continuer à la tisane en regardant the Biggest Loser à la télé, et en continuant mon bouquin sous un plaid. Rendez-vous ce soir pour une nouvelle soupe !

Publicités
Carnet de Bord, Régime, Recettes

Quand jeudi rime avec dessert

Ce matin, 98,4 : je ne connais pas vraiment la raison de cette légère remontée, si ce n’est toutes les variations quotidiennes qui peuvent arriver… alors pas de panique !

Un bon petit dèj à base d’avoine, comme d’habitude, mais avec des prunes fraîches (ça change tout !)

Petit-déjeuner si copieux et nourrissant que… je n’ai pas fini !

Et ce midi, déjeuner au resto (encore ! ) où j’ai à nouveau pris une salade plutôt raisonnable en quantité mais… chausson feuilleté au chèvre, lardons, oeufs sur des jeunes pousses ? Pas fameux. Très bon, mais niveau « je veux le boule de beyoncé », on repassera. Et surtout… je me suis fait plaisir sur le dessert : café gourmand, soit crème brûlée, brownie et macaron !

Bravo, bravo moi -_-

gif
« Bien joué, le dessert gras et sucré, bien joué ! »

Mais bon, encore une fois, pas de panique : je ne renoncerai de toute façon pas aux desserts pour toujours, donc, un écart de ce type de temps en temps ne me fera pas de mal.

Et puis je pense avoir eu le bon réflexe en prenant un repas relativement light ce soir : velouté de carottes/coco !

Prends ton crayon, remets ta mèche derrière l’oreille, et suis donc ces instructions (pas à la lettre, c’est toi qui dit comment tu veux adapter !)

– Emince 1 oignon, jette-le dans une cuillère à soupe d’huile chaude, dans une une casserole

– Epluche, coupe en rondelles 4 carottes moyennes, jette-tout quand l’oignon fait « krsss krsss krsss » dans la casserole.

– 10 min, tu touilles de temps en temps à feu pas trop fort (si ça grésille trop, ajoute deux ou trois cuillères d’eau et ne râle pas si fort, c’est pas grave).

– Ajoute ensuite environ 50 à 60 cl d’eau (recouvrir bien d’eau le tout, globalement).

– A couvert, ça mijote une petite demi-heure.

– Tu mixes.

– Tu mets du lait de coco, tu épices comme tu le sens (j’utilise un mélange d’épices poivre/gingembre/muscade)

– Tu sers !

Le pouvoir insoupçonné de la carotte

C’est un vrai repas, mais c’est quand même suffisamment léger pour que je puisse rattraper un peu l’écart de ce midi. J’ai pris quelques crackers avec histoire d’éviter la faim avant de me coucher, et on verra demain matin le résultat !