Carnet de Bord, Edito

L’équilibre (partout et tout le temps ?)

Bisous vous. Comment ça va, la vie ?

La mienne va plutôt très bien. Parlons chiffres : 85 kilos sur la balance. Soit -28 kilos depuis que j’ai commencé il y a 3 ans et demi. Alors ça va bien. Mon job est un peu ennuyeux, mais la cantine y est assez cool (quoi ?). Je fais du sport régulièrement, même si c’est parfois difficile. Mais toujours régulièrement. Une fois par semaine au pire, je préfère quand c’est deux.

Le truc c’est que quand je parle d’équilibre dans le titre, c’est que j’ai du mal à en atteindre un, actuellement. J’avais trouvé un équilibre seule. Mais. Ca fait désormais plusieurs mois que je suis très heureuse avec quelqu’un, et que bon, une chose en entrainant une autre, on passe toutes nos soirées ensemble, gnagna, blabla. C’est très bien, hein. Mais pour moi qui m’étais habituée à manger une soupe et un yahourt et hop, au lit, BON. Je ne peux pas forcer monsieur à manger aussi light, et clairement je ne suis pas prête une seconde à manger chaque soir différemment de l’homme avec qui je vis, voyez. Surtout quand monsieur est fromager (oui, fromager), ce qui est à la fois merveilleux et tout à fait DRAMATIQUE.

‘fin bref. Il faut donc que je retrouve un équilibre dans tout ça. Réussir à continuer à perdre sans renoncer aux moments cools autour des repas. On va pas s’mentir, hein, c’est pas de la tarte (pomme-caramel), c’t’affaire. Le point très positif, c’est qu’il est au courant. De tout. Mon parcours, mes crises, les conséquences de naze sur mon comportement passé et actuel, tout ce par quoi je suis passée. Il SAIT et il est tout à fait prêt à m’aider à le trouver, cet équilibre. C’est donc mon nouveau challenge, haha. Je savais bien que manger « correctement », c’est plus facile en vivant seul. Je m’attendais pas à devoir m’adapter autant, que voulez-vous.

J’vous laisse, je vais faire des crêpes (chut).

Bisous sur vos orteils poilus.

Publicités