Carnet de Bord, Défi, Opération Mordor, Régime, Sport

On s’accommode bien des espoirs

Bon alors, j’ai perdu 4 kilos, youpi tralala (ouais, les 2 chiffres m’avaient pas vue depuis quelques mois, ils ont été ravis de me retrouver).

J’ai commencé mon nouveau job : ET C’EST CHOUETTE. Je vous passe les détails du job (QUI SONT CHOUETTES), mais je peux vous parler de…. la cantine ! Ouais, la cantine, c’est juste trop coolasse bananasse.

happy squaresponge bob

– Déjà, y a du poisson tous les jours. Qu’il soit vapeur ou cuisiné ou fumé ou que sais-je, y en a tous les jours à prix raisonnable. Et c’est plutôt bon. J’ai évité la viande depuis le 1er octobre, sans aucun effort. Pour éviter le poisson, on verra ça dans un second temps hein. Dur.

– Y a plein de stands avec des choix différents : l’autre jour, c’était salade composée avec du chèvre et un truc à la carte, avec le type qui préparait la salade juste pour vous (merveilleux).

– Y a souvent de la pizza proposée, ou des galettes de sarrasin, enfin des trucs élaborés. Je me suis régalée d’un risotto cette semaine, par exemple. En revanche je délaisse ce stand, j’aime pas trop quand je sais pas ce qu’il y a exactement dans mon assiette. Déformation du comptage de calories, probablement.

– Y a un bar à crudités et un bar à fruits frais. Le bar à fruits frais c’est mon repère. Y a de la pastèque, de l’ananas, de la banane, du kiwi, etc. le tout fraîchement coupé. Y a un bar à fruits frais à la cantine, je sais pas si vous réalisez.

– Y a tout un rayon de yahourts et de compotes de toutes sortes, bio ou non.

– La petite bouteille de San Pellegrino c’est ma petite folie, j’en prends une de temps en temps.

– Y a pleeeein de légumes vapeur (ou pas vapeur). Et c’est plutôt pas mauvais,

– Le gérant de la cantine ressemble à Matthew Bellamy. Je pense le demander en mariage sous peu.

Seul hic : ils proposent souvent des épinards. Et moi les épinards, ARGH. Et des navets, et des salsifis. DES SALSIFIS. Qui mange des salsifis ?

disgusted girls

Bon, et donc, je vous parlais poétiquement de mes espoirs, dans le titre. En fait, pas de semi-marathon à court ou moyen terme. J’ai fait le tour des forums de course et c’est apparemment pas de ça dont j’ai besoin, mais d’ENDURANCE FONDAMENTALE. En gros, pour courir vite, il faut que je coure d’abord TRES LENTEMENT mais longtemps. Pendant quelques semaines, je fais deux à trois séances d’endurance fondamentale par semaine, et ça va augmenter toutes mes capacités (surtout cardio-respiratoires en fait), et du coup ça me permettra de progresser par la suite.

J’ai déjà bien progressé hein, dimanche dernier j’ai couru 8 km en 1h (sans m’arrêter, même pour dire bonjour aux coins-coins du parc). Sachant qu’il y a genre 2 ou 3 ans, je courais à 5,5 km/h. Mais du coup en endurance, je reviens à cette vitesse, et LA FRUSTRATION, voyez. M’enfin, c’est pour la bonne cause (je me garde le footing du dimanche pour m’éclater un peu quand même) (je m’en voudrais de faire manquer leur show hebdomadaire aux coins-coins).

Du coup je me suis fixée un nouvel objectif, peut-être plus proche de ce que je peux faire en 2014 : courir 10km en moins d’une heure. Et d’ici là j’aurai probablement perdu quelques tailles.

En ce moment la bouffe ça va plutôt pas mal. Le temps des soupes est revenu, le temps des salades n’est pas encore tout à fait parti donc ça se passe bien. Pas de frustration, la bouffe du midi passe vraiment bien, et je me sens bien dans mes calories (c’est beau, ce que je dis).

super duper emma stone

 

(ouais, j’ai pas de photos de bouffe pour vous, alors je compense avec des gifs)(C’EST COMME CA).

Publicités
Défi, Opération Mordor, Sport

Alors donc oui, je suis maboule

Pas parce que j’ai perdu 3 kilos, youpi, encore plus de 90% de l’objectif devant moi ! (hin hin hin).

Non, parce que je me suis inscrite à un programme d’entrainement pour le semi-marathon qui commence la semaine prochaine. Rien de très officiel, hein, simplement un programme précis proposé par Runkeeper (j’ai laissé tomber SportyPal, qui m’oubliait la moitié des données en cours de course, ce gros TROLL). Techniquement avec ce programme, je suis sensée pouvoir courir un semi-marathon début février 2014.

Sachant qu’en ce moment, je cours à +/- 7 km/h, ce qui me donne parfois l’impression de

tumblr_merxweTr8Y1rraqxpo1_500

Alors que non, hein, je vous l’ai déjà dit : C’EST PAS LA VITESSE QUI FAIT LA COURSE, C’EST L’ATTITUDE. Je te mets du capslock et du gras parce que c’est important. Rentre-toi ça dans la tête, chausse tes baskets, et reviens. Sale, en sueur, malodorant, écarlate, le cheveu gras, mais heureux.

T’as pris ta douche ? Tu peux revenir ici alors et grignoter quelque chose (bois un coup !). Donc, pour l’instant je cours 6km. Ce qui n’est pas mal, hein, d’autant que je ne fais pas de pause marche et que ça me fait du 45/50 min en non stop, c’est pas dégueu. Et je pense que je peux atteindre les 10 assez rapidement, puisque je finis les 6 plutôt bien, fatiguée mais pas fifou fatiguée. Maintenant, 21 km… AH AH.

Je peux le faire. Easy. Ce sera mon défi, mon graal, mon mordor. Oui, appelons ça l’opération Mordor, ça donne une bonne idée du délicieux enfer qui m’attend (heureusement que personne ne me croquera les doigts dans l’histoire, ça serait un comble, tsé).

Il me suffira d’imaginer que Walter White et le cartel me courent aux fesses.

run

OUI D’ACCORD.

Souhaite-moi bonne chance ! Ca va toi, sinon ?