Carnet de Bord, Régime

Dimanche grognon et grasse matinée

Je me suis réveillée ronchon, ce matin. Je suis allée faire un tour avec un petit déjeuner léger dans le ventre : il était déjà 11h et je n’aime pas déjeuner à 15h.

Granola au chocolat
Granola au chocolat

Un café, un jus de fruit, et hop, une marche rapide dans la grisaille aussi déprimante que le dimanche en général. Cela m’aura fait un bon exercice, cela dit.

Petit-déjeuner du dimanche
Petit-déjeuner du dimanche

Y a des jours, comme ça. Je suis rentrée, j’ai préparé un déjeuner frugal mais délicieux :

Sandwich !
Sandwich !

Un sandwich de pain toasté, avec une sauce yahourt pimentée, avocat et mozzarella. Et de la salade à côté, comme souvent (je ne sais pas si je pourrais m’en passer). Vinaigrette un peu différente, j’ai ajouté huile d’olive et vinaigre de vin à la sauce au yahourt pimentée, et un peu d’échalote.

Salade !
Salade !

Pour terminer avec un café (sucré, ça m’arrive) tout droit sorti de ma nouvelle cafetière, qui commence sérieusement à prouver que j’ai bien fait de l’acheter. Et quelques noisettes (les noisettes, c’est la vie). Maintenant, je me cache sous un plaid jusqu’à demain matin (je me prépare à mon défi n°3…).

Publicités
Carnet de Bord, Régime

Feuilletage et Tazza d’oro

Ce matin, j’ai eu la belle surprise d’être réveillée par le coup de fil d’un livreur qui ne trouvait pas mon nom sur l’interphone. Pour m’apporter le plus chouette des cadeaux (que j’ai décidé de me faire hier, voilà).

Bialetti Moka Express, 6 tasses
Bialetti Moka Express, 6 tasses

Une vraie cafetière italienne, comme celle que j’utilisais tous les matins quand je vivais à Rome. Pour les Italiens, 6 tasses c’est un gros mug pour moi. Ce qui sort de cette cafetière est le goût du café, comme s’il n’était pas filtré. Tout son goût, toute son amertume dans une tasse brûlante, qui fera mon bonheur pour mes cafés de la journée ! Je garde ma cafetière programmable pour mon mug du matin.

Voilà, et ce midi, entre deux sautillements – cafetière italienne oblige -, j’ai préparé mon déjeuner : un feuilleté ! Vous savez que j’aime bien bidouiller des repas avec ce que j’ai sous la main. Il me restait de la pâte à ‘burger’ d’hier soir, je l’ai donc cuite, avec des choux de bruxelles et des poireaux, et pof, dans une pâte feuilletée !

Feuilleté à plein de trucs
Feuilleté à plein de trucs

J’ai ajouté 2 cuillères à soupe de crème fraîche à la sauce pimentée, et pof, au four pour 30 minutes à 200°C.

Le fameux plein de trucs
Le fameux plein de trucs

Je ne l’ai pas fini, trop énorme pour mon appétit ce midi, il servira aussi ce soir après la soupe. Maintenant, me voilà dans une frénésie de rangement et de ménage…

 

Carnet de Bord, Découvertes, Régime, Recettes

Expérience

C’est mon côté scientifique, ah ah ! Bon, sans bécher ni bec bunsen, me voilà partie à la conquête du… burger végétarien ! Oui, oui. Je digère mal la viande rouge, d’une part. Et je m’intéresse de près à l’intérêt nutritionnel du régime vegan. Alors, bon, en ayant farfouillé partout sur le net, j’ai bidouillé une recette, qui finalement passe le test ‘c’est bon mais c’est perfectible’ !

Soirée télé
Soirée télé

Y a quoi, dans ce faux-burger ? Pour deux parts, en fait.

Un écrasé/pâtouillé/les mains sales d’abord cru de :

– 1 boite de conserve de haricots rouges (taille moyenne)
– 2 cuillères à soupe de riz bien trop cuit (histoire que ça colle)
-1 demi-oignon émincé fin
– 1 gousse d’ail émincée fine, elle aussi
Sel, poivre, et comme j’aime bien quand c’est bien épicé, j’ai rajouté à mon goût de la sauce pimentée.
– 1 cuillère à soupe de farine
– Quelques feuilles d’épinard frais, taillées très fines

On écrase le tout, on forme une boule, qu’on aplatit dans une poêle bien chaude où on a d’abord mis un peu d’huile. Disons, 3 ou 4 minutes de chaque côté, mais j’aime le truc bien cuit, donc, à chacun de juger. L’idée c’est d’avoir un truc (une spatule, par exemple) bien bien large, au cas où le tout se désassemblerait un tantinet.

Et paf, on pose sur le pain à burger chaud ! J’ai rajouté salade, avocat et oignon, mais à chacun de voir, encore une fois. Avec une petite salade à côté, roule ma poule !

Oui, voilà, roule ma poule
Oui, voilà, roule ma poule

Et très honnêtement, j’ai trouvé ça vraiment bon. C’est différent d’un vrai burger, mais ça fait une alternative chouette, et avec les bonnes sauces, je parie que ça doit quasiment donner le change ! En tous cas j’en suis ravie, et comme il me reste de la pâte, je vais probablement faire cuire ce reste demain et le mettre en salade, ou autre chose, je ne sais pas encore.

Le régime est bien plus facile depuis que je suis rentrée chez moi, c’est très net. Malgré les gaufres, qui descendent gentiment, ah ah ! 98,0 kgs, ce matin, on stabilise, mais ça devrait bientôt baisser (mais oui !).

Je retourne courir ce week-end, d’ailleurs. Et je retourne à la salle de sport la semaine prochaine.

Carnet de Bord, Régime

Gris et gaufres

Dernier jour « ouvré » de vacances pour moi… j’aime les vacances quand c’est la semaine, les week-ends n’ont pas la même saveur (c’est étrange, mais c’est ainsi). Pour en profiter, par ce temps qui n’a absolument aucun intérêt tellement il est grisâtre et doux… rien de tel qu’un peu de repos et d’hibernation !

Ce matin, un café bien noir et 2 clémentines, histoire de préserver mon appétit pour le déjeuner… Salade !

Salade improvisée
Salade empoissonnée

Salade-je-fais-avec-ce-que-j’ai-et-c’est-bon : hareng fumé, pois chiche, roquette et pousses d’épinards, cornichons, graines, et vinaigrette classique au vinaigre de cidre et huile d’olive. Avec un peu de pain complet aux céréales passé au grille-pain.

Et cet après-midi, je tente les gaufres… Et ce soir une toute autre expérience culinaire ! Souhaitez-moi bonne chance avant que je vous raconte tout ça 😉

Carnet de Bord, Régime

Retours

Me voilà revenue à Paris, et donc à une vie normale, simplement additionnée d’une pincée de résolutions. Que j’avais déjà commencé à mettre en place quand j’ai réouvert ce blog en septembre dernier, mais une petite mise à jour ne fait jamais de mal !

Rentrée cet après-midi, une visite chez mon primeur s’imposait ! Histoire de faire une soupe de légumes pour tout reprendre comme il faut.

Soupe !
Soupe !

Carotte, patate douce, oignon, poireau, de quoi commencer l’année du bon légume ! A côté, quelques biscottes frottées à l’ail pour me rassasier (raté, j’ai encore un peu faim). Ensuite, un morceau de fromage (du chaussée aux moines, mon préféré du monde entier, de l’univers), deux clémentines et quelques noisettes et noix !

Voilà, j’ai encore un peu faim, je vais tenter de régler ça avec une grosse tisane et un ou deux chocolats qui restent de Noël (quasiment une boîte et demi… ça sent le défi n°3, ça !).

Meilleurs voeux tout le monde, et que cette année soit chouette, ni trop cucul ni trop cynique, pleine de bonnes recettes !