Carnet de Bord, Régime

La soupe des miracles

Le velouté chou-fleur/ricotta ? On peut dire que c’est une réussite. Comment le décrire… C’est la version bouffe de la couette que l’on enroule autour de soi quand on a froid l’hiver. Plus les pantoufles moumoute.

Velouté de chou-fleur ricotta, biscottes à l’ail

Une telle onctuosité, ça devrait pas être permis (notez que je commence à utiliser des termes que les vrais blogueurs-cuistots utilisent… « onctuosité ». Faut que je fasse gaffe ou je vais commencer à sortir des « ça donne du croquant » ou « j’ai revisité le brocoli déstructuré dans sa matière »).

 

La compote pomme-coing ? Sublimée. Déstructurée dans sa matière.

Damn.

Compote pomme-coing

 

Une solution :

Après une après-midi dédicace dans la librairie
Zzzrooonfllll…

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “La soupe des miracles”

  1. MUHUHUHUHUUUUU !
    Prochaine étape : emprunter le vocabulaire des blogueuses mode et le mettre à la sauce cuisine : « casser un plat trop premier degré tout en conservant son ADN », par exemple
    (Pardon, je suis toujours sur mes ficus exportés et je craque un peu)

    1. Oh ouiiii oh ouiii et ça sera drôle ! Je prendrai mes plats en photo aussi, sous 16 angles différents, sinon on comprend pas bien ce qu’il porte et qu’il le porte bien, le plat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s